La nature en 3 idées reçues

4- Les mâles sont toujours plus gros que les femelles

La différence physique entre les mâles et les femelles, le dimorphisme sexuel, réside souvent dans la taille. Chez les grands animaux, le plus imposant est souvent le mâle. Mais chez les insectes, par exemple, les femelles sont généralement plus grosses, car elles ont besoin de place pour produire leurs œufs dans l’abdomen et sont généralement les seules à travailler avant la ponte (creuser, découper, butiner, tuer, maçonner…). Ce dimorphisme autorise d’ailleurs la mante religieuse à tuer parfois son mâle, plus frêle. Chez certaines araignées, les mâles sont minuscules au point qu’il est difficile de croire à la même espèce. Cette adaptation leur permet de fuir plus facilement les crochets de la femelle cannibale après la copulation ! Chez les oiseaux, les femelles de nombreux rapaces sont plus grandes et plus lourdes. Chez de nombreux amphibiens, comme le crapaud commun, les femelles sont également plus grandes. C’est aussi le cas des poissons, des tortues, des vers… Bref, chez de nombreux groupes d’animaux. Nos repères proviennent des mammifères, chez qui les mâles sont souvent effectivement d’une taille supérieure.

5- Seules les femelles s’occupent des jeunes

Même si les femelles s’occupent principalement des jeunes, les papas poules existent. Chez de nombreuses espèces d’oiseaux, par exemple, mâles et femelles couvent les œufs, dont le célèbre manchot empereur. Plus rarement, seul le mâle couve. En France, un batracien porte le nom de crapaud accoucheur, ou alyte accoucheur, car le mâle place les œufs que pond la femelle sur sont dos et les porte ainsi jusqu’à leur éclosion.

6- Les mammifères ne sont pas venimeux

Araignées, serpents, méduses… voilà des animaux que l’on imagine sans difficulté nous inoculer du venin. Les mammifères, eux, sont plutôt à l’image des peluches de notre enfance : poilues et sympathiques. Pourtant, parmi eux, un groupe de 5 espèces proches des marsupiaux, les monotrèmes, ont un éperon sur l’un des doigts des pattes postérieures. Les monotrèmes vivent tous en Australie ou en Nouvelle-Guinée. Un seul de leurs représentants est mieux connu à travers le monde, l’ornithorynque, dont l’éperon est particulièrement développé. Réliée à une glande produisant une substance toxique, cette arme n’est cependant pas dangereuse pour l’homme, même si le venin provoque de vives douleurs et peut tuer de petits animaux trop curieux.

[Source : La nature en 250 idées reçues François Lasserre]

Venez en apprendre plus sur nos stages de survie :

Date de stage ici

“On n’a pas deux coeurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un coeur ou on n’en a pas.” Lamartine

Contactez nous :

11 + 8 =

Nous soutenons :

            

bushcraft – feu part friction – fire steel – monter un abri – s’orienter – allumer un feu – fabriquer des outils – aller à l’aventure comme bear grylls – idée cadeau – manger des plantes – chasser à l’arc . Vie en pleine nature . Initiation survie . Survie en nature . Vivre en nature . Survie en foret . Survie en milieu hostile . Survie en montagne . Séminaire incentive . Survie grand froid . boot camp . M U L . Formation aux techniques de survie . Survie en jungle . Survie en milieu désertique . Survie en Thaïlande . Stage de survie au Maroc . Feu par friction . Stage de survie longue durée . Survie nomade . Team building . Christelle Gauzet . Stage de motivation. à l’état sauvage – the island – l’abri parachute . dropped, get out alive, Stage de survie – instruction survie – école de survie – Résistance mentale . Stage de survie en terre inconnu pour savoir faire face à l’imprévu, rechercher de l’eau, monter un abri, s’orienter, allumer un feu, fabriquer des outils, découvrir « un autre soi » plus sauvage, plus primaire et révéler les ressources insoupçonnées qui sommeillent en nous tous. Devenez le “Bear Grylls seule face à la nature” francais ! – séminaires d’entreprise. Stage de survie en Guyane . Survie scoot . Camp de vacance enfant . Camp de vacances ados . Initiation techniques fabrication du feu .