Les Petits mammifères – Les Fouines

16 – Les fouines sont sanguinaires

Un poulailler jonché de cadavres et voilà la fouine encore accusé de tuer par plaisir ! Comme d’autres carnivores, face à une abondance de proies faciles, les fouines ont tendance à en tuer un maximum afin de profiter de cette opportunité qui pourrait ne pas se représenter. Une fois dans le poulailler, la fouine aurait également tendance à « paniquer » lorsque les poules la repèrent et s’agitent en tous sens. Pour les faire taire et se mettre en sécurité, elle tue alors les individus à sa portée. Est-ce un comportement sanguinaire que de vouloir assurer son repas ou sa sécurité ? Encore une idée bien ancrée au cœur de nos campagnes, surtout là où les poulaillers ne sont pas protégés !

17 – Les fouines sont nuisibles

La fouine fait partie de ces mammifères qui profitent des installations humaines pour se loger, au même titre que le loir, le mulot, la souris, la chouette effraie et bien d’autres. Seulement, la fouine est une assez grosse bête et sa présence manque parfois de discrétion. Dans le grenier, elle est capable de modeler la laine de verre pour les besoins de son nid et, à la saison des amours, nous offrir un véritable concert de bruits de pas et de courses-poursuites dignes d’un film d’horreur ! Sa réputation de « nuisible » vient en partie de ce comportement et de sa propension à tuer des poules.

Pourtant, dès l’Antiquité, les fouines étaient adoptées pour leur aptitude à débarrasser les maisons de leurs rongeurs (rats, mulots, souris…). Les pigeons ne sont pas épargnés et rares sont ceux qui continuent à nicher sous nos toits s’il y a des fouines.

Si l’isolation thermique de la maison est bien protégée et que l’on juge supportable la période des amours (elles ont lieu en été), laisser une fouine chez soi est un excellent moyen de lutter contre des indésirables… Si l’on tient à s’en débarrasser malgré tout, inutile de faire appel à des empoisonneurs (dératiseurs) ou à des chasseurs (seuls habilités à la capturer pour la tuer), divers moyens de lutte alternatifs sont à tester : badigeonner les lieux avec des répulsifs olfactifs, obturer de façon efficace le grenier ou encore y placer un poste de radio et mettre le son assez fort (les infos, par exemple), le temps qu’elles craquent et aillent voir ailleurs !

Les Petits mammifères – Les hérissons

18 – Les hérissons mangent des plantes

Les hérissions étant classés parmi les insectivores, difficile de les imaginer broutant ! Ils sont vraiment spécialisés dans la dégustation d’invertébrés, notamment des insectes, des mollusques, des vers, et plus rarement des petits vertébrés, des

cadavres et des œufs d’oiseaux. Parmi les plantes, seuls quelques fruits sont parfois consommés en période de longue disette ou lorsqu’il s’agit de se désaltérer avec leur jus. Mais les hérissons aiment trop croquer des carapaces pour devenir végétariens !

 

 

[Source : La nature en 250 idées reçues François Lasserre]

Venez en apprendre plus sur nos stages de survie :

Date de stage ici

 

Contactez nous :

3 + 8 =

L’art se distingue de la nature.
«On se plaît à nommer œuvre d’art le travail des abeilles (les rayons de cire régulièrement construits), mais ce n’est que par analogie; car dès que l’on songe qu’aucune réflexion particulière de la raison ne préside à leur travail, on dit aussitôt : c’est une production de leur nature (leur instinct) et comme œuvre d’art, on ne l’attribue qu’à leur Créateur.»
KANT, 1790, Critique du Jugement, § 43, trad. Gibelin, édit. Vrin, 1960.

Nous soutenons :

            

bushcraft – feu part friction – fire steel – monter un abri – s’orienter – allumer un feu – fabriquer des outils – aller à l’aventure comme bear grylls – idée cadeau – manger des plantes – chasser à l’arc . Vie en pleine nature . Initiation survie . Survie en nature . Vivre en nature . Survie en foret . Survie en milieu hostile . Survie en montagne . Séminaire incentive . Survie grand froid . boot camp . M U L . Formation aux techniques de survie . Survie en jungle . Survie en milieu désertique . Survie en Thaïlande . Stage de survie au Maroc . Feu par friction . Stage de survie longue durée . Survie nomade . Team building . Christelle Gauzet . Stage de motivation. à l’état sauvage – the island – l’abri parachute . dropped, get out alive, Stage de survie – instruction survie – école de survie – Résistance mentale . Stage de survie en terre inconnu pour savoir faire face à l’imprévu, rechercher de l’eau, monter un abri, s’orienter, allumer un feu, fabriquer des outils, découvrir « un autre soi » plus sauvage, plus primaire et révéler les ressources insoupçonnées qui sommeillent en nous tous. Devenez le “Bear Grylls seule face à la nature” francais ! – séminaires d’entreprise. Stage de survie en Guyane . Survie scoot . Camp de vacance enfant . Camp de vacances ados . Initiation techniques fabrication du feu .